Une gestion responsable du polystyrène dans la MRC du Val-Saint-François

Richmond, le 28 mai 2021 – La MRC du Val-Saint-François est fière d’annoncer la mise sur pied d’un plan de gestion responsable du polystyrène qui s’échelonnera sur trois ans. La gestion responsable de cette matière vise dans un premier temps à diminuer le polystyrène de catégorie alimentaire sur le territoire et dans un second temps à faciliter le processus de récupération de cette matière par l’ajout éventuel de points de dépôt à plusieurs endroits sur le territoire de la MRC. Les points de dépôt permettront de récupérer davantage le polystyrène que l’on ne peut substituer.

Une récupération possible grâce à une entente avec Soprema

Lors du dernier Conseil des maires, une entente de trois ans entre la MRC et l’entreprise Soprema a été entérinée afin que celle-ci puisse continuer à recycler le polystyrène qui est acheminé dans les écocentres de la MRC. L’année dernière, c’est 2 tonnes de polystyrène qui ont été collectées à l’écocentre de la MRC situé à Melbourne pour ensuite être récupérées par Soprema. Ce polystyrène est alors apporté dans leur usine de Sherbrooke pour être recyclé à 100 % comme ingrédient entrant dans la fabrication des panneaux d’isolant SOPRA-XPS.  Cette entente offre donc une solution écologique et évite que le polystyrène qui se trouve dans les maisons du Val-Saint-François se dirige vers les sites d’enfouissement.

Un plan sur trois ans

Dans les débuts de sa démarche, la MRC du Val-Saint-François a rapidement constaté que le bannissement du polystyrène du territoire de la MRC ne serait pas une approche réaliste. En effet, il suffit de penser au polystyrène d’emballage qui recouvre divers articles ménagers ou aux aliments vendus à l’épicerie dans un contenant de polystyrène alimentaire. Considérant ceci, imposer aux grandes chaînes leur choix d’emballage pour l’ensemble des produits concernés aurait été difficile, voire impossible à contrôler. Le plan sur trois ans de la MRC vise donc dans la première année à implanter sur le territoire des points de dépôt, mais aussi à mettre un terme à la présence de contenants de polystyrène dans les divers bâtiments municipaux. Pour la deuxième et troisième année, la MRC vise à ce qu’un maximum de commerçants prennent part au mouvement et ces derniers seront accompagner en ce sens par la MRC le moment venu.

Une démarche englobante pour éliminer au maximum les produits à usage unique

« Bien que la MRC ne puisse être aussi drastique qu’avec le bannissement des sacs de plastique en janvier 2020, nous sommes très satisfaits de ce plan qui est vraiment réfléchi à tous les niveaux. Ce que l’on veut que nos citoyens retiennent, c’est que dans notre MRC, le polystyrène, on le gère de façon responsable! Idéalement il faut prioriser des produits réutilisables et non des matériaux à usage unique. Ceci dit, si vous avez du polystyrène à la maison, grâce à notre entente avec Soprema, ce ne sera pas dramatique, puisqu’il suffira de l’apporter dans un point de dépôt pour qu’il soit récupéré. Voilà pourquoi on appelle ça une gestion responsable du polystyrène », précise M. Cayer, préfet de la MRC du Val-Saint-François.

Suite au conseil du mois de juin, la MRC sera en mesure de préciser le nombre de points de dépôt que l’on trouvera sur le territoire. De plus, une page Internet sera créée sur le site de la MRC afin de savoir quelles sont les matières acceptées et refusées.